duo gilles chabenat- didier francois


Improbables paysages suggérés, musique peinte par touches harmoniques, avec le calme du peintre face à la toile qui dépose sa tache de couleur et prend le temps de visualiser le rendu avant de placer la suivante. Une ambiance qui n'étonnera pas ceux d'entre vous qui connaissent le premier CD de Didier François. Quand à ceux qui connaissent Gilles Chabenat et la diversité de ses expériences musicales, ils ne s'étonneront pas de le voir se frotter à ce style de musique.

Jean-Luc Matte - Infos mumuses



Le dialogue passionné de deux instruments emblématiques des traditions françaises et suédoises: la vielle et le nyckelharpa, pour une musique à la fois populaire et savante, terrienne et céleste.

Didier François et Gilles Chabenat collaborent depuis une dizaine d'année au travers de projets scéniques ou discographiques. Guidés par la même volonté de nourrir le présent de leurs instruments, vielle, violon et nyckelharpa, ils les ont modernisés afin de goûter les saveurs des répertoires les plus divers.

Ce concert est donc pour eux l'opportunité d'un véritable dialogue, parfois improvisé, où les influences baroques peuvent croiser des musiques traditionnelles populaires françaises et suédoises.

Le nyckelharpa, comme la vielle à roue, trouve ses origines au moyen-age. La vielle à roue connut un renouveau aristocratique en France, au 18e siècle. Tombés en désuétude, ces instruments ont bénéficié de la vague folk en Europe à partir des années soicante-dix et ont été redécouverts puis revalorisés grâce à l'apport de nombreux facteurs d'instruments qui les ont sophistiqués techniquement. Ainsi, une nouvelle génération de musiciens et de compositeurs a pu s'en emparer pour élaborer un langage musical d'aujourd'hui.
stacks_image_F14761E5-16B9-463F-8A39-D58AAA6AF526
didier francois nyckelharpa composer sculptor bronze